DU 6 AU 20 DECEMBRE 2008

Exposition "Le Territoire, le Lieu et le Pays" de Madeleine Bernardin Sabri

 
Vernissage le 5 décembre à partir de 19 heures


LE TERRITOIRE, LE LIEU ET LE PAYS

une exposition de Madeleine Bernardin Sabri

JPG - 18.4 ko
Madeleine Bernardin Sabri, Diana M., Saint-Denis, 2007.

En 2006, j’ai rencontré dans Paris une famille tchétchène, puis une famille ingouche et j’ai engagé auprès d’elles la réalisation d’un ensemble photographique. Les parents et les enfants majeurs demandaient l’asile politique en France. Leurs situations administratives et les raisons qui avaient motivé leur départ du lieu où ils vivaient ont fait surgir des interrogations d’une simplicité provocante, liées au fait d’habiter quelque part. J’ai commencé à faire des portraits, avec l’idée de montrer la relation d’êtres singuliers au(x) territoire(s) qu’ils habitent.

En 2007, je suis devenue bénévole dans une permanence de conseil juridique sur le droit d’asile, proposée par le Comité Inter Mouvement d’Aide aux Evacués (CIMADE), et depuis deux mois j’aide des familles russophones à rédiger les récits devant accompagner leur demande d’asile, en tant que salariée à la Coordination de l’Accueil des Familles Demandeuses d’Asile (CAFDA). Le travail photographique s’est poursuivi, intégrant de nouveaux protagonistes. Un ensemble d’images s’est peu à peu constitué, composé de photographies prises au cours de séances de rédaction des récits, dans les lieux où ils vivent et où ils se rendent quotidiennement.

Pour ceux qui souhaitent demander l’asile politique, l’accès au séjour pacifié que définissent les lois d’un État démocratique comme la France est soumis à la reconnaissance des persécutions politiques qu’ils ont subies dans le pays d’où ils viennent. L’État, via les agents qui interprètent ses lois, statue sur la légalité du séjour, puis dans un second temps accorde ou refuse l’asile. L’espace juridique d’une personne demandant l’asile politique est considérablement restreint.

Les images ont constitué peu à peu un autre espace, un espace tiers qui rend perceptibles certaines frontières internes à notre société. Dans le jeu des corps et des figures, dans le travail silencieux de la gestation des récits, s’est dessinée une représentation possible de certains processus d’habitation des lieux et du territoire. L’ensemble de photographies que je présente aujourd’hui – portraits et scènes d’intérieurs – entend restituer l’épaisseur d’expériences et de situations singulières.

Madeleine Bernardin Sabri, novembre 2008

Exposition ouverte le 6 et le 7 décembre, et du 12 au 14 décembre 2008, de 15 heures à 20 heures.

Atelier Véritable
7, rue du Marché Popincourt
75011 Paris

En dehors de ces horaires d’ouverture, vous pouvez prendre rendez-vous
au 06 76 29 96 84
ou par e-mail : mbernardinsabri@gmail.com