Pierre di Sciullo

 

Né à Paris en 1961, Pierre di Sciullo vit et travaille en Seine-et-Marne. À partir de 1983 il édite Qui ? Résiste, publication expérimentale où il écrit, dessine et s’initie à la typographie tout en répondant à des commandes de graphisme culturel, institutionnel et éditorial. Se basant sur les expériences de lecture développées dans sa publication, il crée des polices de caractères – le Quantange, le Minimum, le Gararond, l’Amanar qui permet aux Touaregs d’accéder à l’imprimé et à l’écran, le Sonia, le Maximum, etc. Dès 1987 il intervient dans les écoles d’art en France et à l’étranger. Il développe progressivement ses projets dans l’espace avec scénographes et architectes : expositions didactiques, muséographie, signalétique, écriture dans l’architecture à Mons, Pantin, Nice, Bobigny, Figeac, Paris, Anvers ... Il poursuit ses recherches sur l’incarnation de la voix dans l’écriture et sur le poids des slogans, au centre d’art de la Ferme du Buisson à Noisiel, pour la biennale Art Grandeur Nature en Seine-Saint-Denis, lors de Nuit Blanche 2007 à Paris ou durant le Festival International de l’affiche à Chaumont 2008. Ses œuvres prennent place dans l’environnement comme autant d’incitations et d’interpellations à redécouvrir l’acte de lire, l’ambivalence des mots, la poésie urbaine.

JPG - 16.4 ko
Affiche collée lors de "Nuit Blanche 2007" et extraite du Qui ? Résiste n°12, N’importenawak, 2008
JPG - 7.5 ko
Police de caractère, le Sonia, créée en hommage à Sonia Delaunay
JPG - 10.7 ko
Extrait de "Peur(s) du noir",
film d’animation collectif en noir et blanc production : Prima Linea, 2008