DU 22 OCTOBRE AU 25 NOVEMBRE 2007

Le travail c’est la santé

 
Cette thématique autour de la santé au travail naît de notre rencontre avec le metteur en scène Luc Clémentin. L’univers de « L’étourdissement » dénonce la pénibilité du travail et ses conséquences parfois extrêmes dans la vie des salariés qui y sont soumis.

Rencontres / Débats : Joël Egloff (« L’étourdissement » éd Buchet-Chastel, 2005), Jean-Luc Porquet (« Que les gros salaires baissent la tête » éd Broché, 2005), Philippe Bouvier (Président de l’association Ciné-Travail.org), Eric Polian (Expert en santé au travail).

La plupart des films seront suivis d’une rencontre avec leurs réalisateurs. Entrée en participation libre

Jeudi 25 oct. 22h « Marche funèbre » d’Axel et Tancrède Ramonet (2002, 14mn, projection après « L’étourdissement »)
Marche funèbre est une plongée fantastique dans l’univers confiné d’un abattoir industriel de porcs. La caméra propose une vision esthétique et plastique de la chair vue comme matériau, et de la mise à mort comme geste créateur de matière ...

Lundi 29 oct. à 20h30 « La mort lente de l’amiante » de Sylvie Deleule (2004, 55mn.)
Pourquoi avoir tant tardé à interdire l’amiante ? Enquête en France et en Allemagne où l’amiante est désormais totalement interdite, mais aussi Canada et au Brésil où le matériau cancérigène continue légalement d’être utilisé.

Mardi 30 oct. à 20h30 « Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés » de Marc Antoine Roudil (2004, 76mn.)
Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. À travers l’intimité, l’intensité et la vérité de tous ces drames ordinaires pris sur le vif, le film témoigne de la banalisation du mal dans le monde du travail. Un huis clos cinématographique où prend corps et sens une réalité invisible et silencieuse

Lundi 5 nov. à 20h30 « Démolition » d’Aline Holcman Thirion (2007, 52mn.)
Malgré un reclassement réussi, les anciens salariés de l’usine ARKEMA de Brignoud ont du mal à tourner la page, à se séparer de cette longue histoire — même si cette vie a été fatale à nombre d’entre eux, morts de maladies professionnelles.

Lundi 12 nov. à 20h30 « Le Travail dans la balance » de Virginie Linhart et Eric Moutet (1999, 57mn.)
Aux prud’hommes, pas de classe dominante, ni de classe dominée. Logique de salarié et logique d’employeur coexistent sur un pied d’égalité mathématique. Cristallisant les tensions d’un monde de l’entreprise toujours en mouvement, ces tribunaux spécifiques sont un baromètre social parfaitement révélateur.

Lundi 19 nov. à 20h30 « Silence dans la vallée » de Marcel Trillat (2007, 82mn, en partenariat avec Attac XXème)
Dans les Ardennes, à Nouzonville, une entreprise spécialisée dans l’équipement automobile, se retrouve fragilisée par les effets pervers de la mondialisation ...

Mardi 20 nov. à 20h30 « Au cœur de l’inspection du travail » de Jean-Yves Cauchard (2005, 52mn, en présence de Laurent Garrouste, inspecteur du travail)
Depuis plus de cent ans, le corps de l’Inspection du travail a pour mission d’imposer la loi au cœur du monde des entreprises. Observateurs et arbitres des conflits sociaux, qui sont ces inspecteurs sans uniforme qui n’ont pour seule arme que la loi ?