L’étoffe des héroïnes

 
Sakina M’sa
JPG - 11.6 ko

Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, accueille depuis novembre 2006 des ateliers de customisation fondés et animés par la créatrice de mode Sakina M’Sa. Une quinzaine de femmes, volontaires, fréquentant des structures sociales telles que centres d’action sociale d’arrondissement, associations de la Seine-Saint-Denis, centres d’hébergement de l’Association Emmaüs ont été invitées, en regard des œuvres du musée à imaginer une mode personnelle en customisant des vêtements. Différents thèmes abordés dans les collections du Musée furent ainsi exploités en atelier : le montré/caché pour la création d’un jupon ou d’une robe, les contrastes de matières, offerts par les peintures flamandes et hollandaises du XVIIe siècle, pour la réalisation d’une veste, etc. La customisation personnalise et transforme un vêtement pour le rendre unique. Elle n’invente pas de nouveaux vêtements, mais les fait renaitre.

Pendant trois mois, à raison d’une séance par semaine, 15 femmes ont participé, à des séances où les découvertes et échanges dans les salles du Musée, sous la conduite d’une conteuse et d’une conférencière, alternaient avec la pratique de la couture sous la houlette de Sakina M’Sa. Le processus créatif, autant que les créations font l’objet d’une exposition du 28 juin au 19 août 2007 dans les salles d’exposition temporaire du Musée.

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la Délégation à la Politique de la Ville et à l’Intégration, la Fédération des Centres sociaux de Paris, le Petit Palais, la maison de couture d’insertion Daïka, l’Association Emmaüs qui a fourni les vêtements et la créatrice de mode Sakina M’sa, qui a développé cette idée originale lors de sa résidence artistique en Seine-Saint-Denis.
Le site de Sakina M’sa : http://www.sakinamsa.com/