Tec/Criac

 
Travail et Culture est née, en 1944, du pluralisme de la Résistance et de la rencontre entre des artistes, des intellectuels et des syndicalistes. Devenue fédération nationale, elle a longtemps permis l’accès des salariés aux oeuvres artistiques. Renommée TEC/CRIAC (Centre de Recherche, d’Innovation Artistique et Culturelle du Monde du Travail) en 1988, l’association fonde son action sur la conviction que toute personne est détentrice d’une culture et que le travail est culture. Son objectif est d’aider le monde du travail à affronter les mutations culturelles qui le transforme. Ainsi, TEC/CRIAC s’emploie à produire des oeuvres artistiques, conjointement mûries entre salariés (ou privés d’emploi) et artistes, avec le concours des acteurs collectifs du monde du travail : syndicats, comités d’entreprise, comités de chômeurs, associations, enseignants, mutuelles... Le monde du travail ne peut plus être abordé comme circonscrit à celui de l’entreprise. Il s’étend aux territoires sociaux, familiaux, urbains, économiques et politiques connexes. Aussi TEC/CRIAC s’efforce t-elle de favoriser les pratiques culturelles et l’expression critique des hommes, des femmes, des jeunes sur les lieux de travail, mais aussi sur tous les territoires où vivent salariés et privés d’emploi.
http://www.travailetculture.org